BALTHAZAR MB & F

Balthazar : ses 618 composants totalisent plus de 8kg et 40cm de hauteur. Il ajoute aussi une complication horlogère supplémentaire: un indicateur de phases de lune sur deux hémisphères, demandant un ajustement tous les 122 ans seulement.

OCTOPOD MB & F

Conçu par MB&F et manufacturé par L’Epée 1839, Octopod se dresse ou s’accroupit grâce à ses huit pattes articulées. Dans sa tête complètement transparente, articulée comme un chronomètre de marine traditionnel à cardan, le cerveau de la créature est mystérieusement suspendu à l’intérieur de la sphère – la base du mouvement est virtuellement invisible, grâce à une plaque de verre traité antireflets. L’Epée a développé pour Octopod un mouvement entièrement nouveau, avec un échappement tournant placé sur l’aiguille des minutes.

Octopod est disponible en 3 éditions limitées de 50 pièces chacune en PVD noir, PVD bleu ou palladium

 

HM8 ONLY WATCH

Comme d’autres pièces Only Watch de MB&F, la HM8 Only Watch est le fruit d’une collaboration artistique – et cette année, la collaboration prend tout son sens avec une artiste du même âge que les enfants aidés par l’association Only Watch: Cassandra Legendre a seulement 15 ans.

Basée sur la HM8 Can-Am, cette pièce unique en or blanc et titane est instantanément reconnaissable grâce à sa glace en saphir, gravée et métallisée d’un dessin de Cassandra Legendre. On y aperçoit un robot, un avion, une voiture, une méduse... autant de repères visuels qu’on trouve dans les créations de MB&F et qui résonnent universellement auprès des enfants.

Visible sous l’illustration, le mouvement automatique HM8 est doté d’un rotor violet. L’affichage latéral des heures et des minutes est accompagné d’un éléphant miniature en or blanc; sculpture réalisée par le graveur Olivier Kuhn, qui a interprété en trois dimensions l’éléphant dans le dessin de Cassandra.

 

HM6 ALIEN NATION​

Niveau 1: un boîtier réalisé entièrement en verre saphir.
Plus précisément, 12 composants en saphir qui doivent parfaitement s’assembler pour fusionner en un boîtier. L’usinage et le polissage nécessaires pour un seul boîtier dépassent les 500 heures – des mois de travail, sans compter l’assemblage! – pendant lesquels la casse est malheureusement fréquente. Le résultat? Un boîtier 100% transparent.

Niveau 2: luminosité.
Il fait noir dans l’espace... Le vaisseau spatial HM6 s’illumine dans la nuit grâce à un mélange de Super-LumiNova – accentuant certaines parties du mouvement – et d’AGT Ultra, la matière luminescente produite par Ambient Glow Technology et sublimée par notre ami James Thompson/Black Badger.

Niveau 3: un équipage.
Un équipage d’aliens, réalisés individuellement à la main en or blanc. Le commandant extra-terrestre de la HM6 Alien Nation est calé dans son cockpit extérieur, alors que la bonne marche du moteur HM6 est supervisée par 5 aliens placés à l’intérieur, sur le mouvement. Il faut regarder attentivement pour les trouver: la délicatesse de ces sculptures microscopiques créées par le graveur Olivier Kuhn est sidérante.

Leurs bras et cous sont plus fins qu’un grain de sable... Chaque alien est unique, et un équipage de 6 exige plus d’un mois de travail artisanal intense à plein temps

DESTINATION MOON

Culminant à plus de 40cm, les 237 composants du mouvement vertical affichent les heures et les minutes sur deux bagues rotatives. Régulée par le balancier et l’échappement montés latéralement, l’horloge est remontée manuellement grâce à la couronne imposante à la base de la fusée – offrant 8 jours de réserve de marche. Une deuxième couronne au sommet du mécanisme permet la mise à l’heure.

L’équipage de Destination Moon est composé de Neil, un astronaute en argent et acier, qu’on peut facilement retirer ou replacer sur l’échelle grâce à un aimant intégré.

HM7

Avec HM7 Aquapod nous poussons notre exploration horlogère un peu plus loin: après l’espace, le ciel, la route et les circuits, nous plongeons dans l’eau. Sa lunette rotative « flottante » et surdimensionnée est clairement un clin d’œil aux montres de plongée... même si Aquapod n’est pas formellement une montre de plongée: c’est une méduse horlogère! De l’extérieur, la forme bombée de son boîtier, sa peau transparente, ses cornes articulées, son bracelet en caoutchouc souple et son rotor-tentacules rappellent une méduse. A l’intérieur, la structure verticale et radialement symétrique du mouvement reprend l’anatomie de ces créatures marines gélatineuses... et comme de nombreuses méduses, HM7 Aquapod luit dans la nuit.

Les premières livraisons de HM7 Aquapod démarrent dès maintenant, avec deux éditions de lancement en titane grade 5/lunette bleue (limitée à 33 pièces) et en or rose 18cts/lunette noire (limitée à 66 pièces).

LMSE

Il s’agit peut-être d’une ‘Special Edition’, mais SE signifie ici ‘Split Escapement’ (échappement dissocié en français): une construction anticonformiste, d’abord développée par notre ami Stephen McDonnell pour la LM Perpetual.

Cet échappement dissocié permet à notre balancier volant, trait distinctif de la gamme Legacy Machine, d’exister dans sa forme la plus pure: il flotte seul au- dessus du cadran, alors que le reste de l’échappement – ancre et roue d’échappement  se trouve à l’opposé, au dos du mouvement.

Pour relier ces deux parties, un axe d’échappement de presque 12mm, sans doute le plus long jamais conçu; un vrai défi à usiner et assembler. La LM Perpetual présentait en son temps tant d’autres innovations que cet échappement dissocié n’avait pas vraiment retenu toute l’attention qu’il méritait; avec la LMSE, il devient le point central.

Sous le balancier volant de la LMSE, trois cadrans: l’heure, la réserve de marche (72 heures), et la date. Mais pas une date standard!

Une date avant tout pratique, répondant à une réalité imparable: les collectionneurs portent de nombreuses montres, et lorsqu’ils portent une montre avec date... ils règlent rarement la date! Il est tout simplement trop fastidieux de le faire quand on sait que la montre ne sera portée que quelques jours, avant d’en choisir une autre... La LMSE permet de régler la date rapidement et facilement grâce à un bouton-poussoir juste à côté du cadran en quelques clics, le tour est joué.

De plus, la manipulation de la date est sans risque: le bouton est automatiquement désactivé aux alentours de minuit, lorsqu’on doit éviter de faire des ajustements qui pourraient endommager le mouvement.

Enfin, pour sublimer le balancier volant et ses trois cadrans, une scène étincelante de métal givré. La face de la LMSE en réalité la platine du mouvement est grenée, une finition traditionnelle réalisée entièrement à la main. La surface irrégulière est ensuite plaquée de 4 couleurs différentes: bleu, gris foncé, or rose ou or jaune. Chaque édition est limitée à seulement 18 pièces et associée à une finition de mouvement différente.

Les boîtiers sont en or blanc 18 carats.

Crédit photo MB&F